samedi 19 août 2017

Natures mortes

L’album Natures mortes retrace, à travers le récit d’un de ses amis, la vie mystérieuse de l’espagnol Balaguer, sorte d’artiste maudit dont les modèles choisis pour ses toiles disparaissaient mystérieusement. Le remarquable scénario de Zidrou nous balade bien au-delà de ses seules pages dans une histoire où le vrai se joue du faux et inversement. Le graphisme d’une très grande classe et délicatement impressionniste signé de l’espagnol Oriol nous plonge, quant à lui, dans une atmosphère très picturale et poétique.
 
Barcelone, 1899. Tous deux peintres, Joaquín Mir et son ami Vidal Balaguer fréquentent le fameux cabaret-galerie Els Quatre Gats. Quoique criblé de dettes, Balaguer refuse de vendre le portrait qu'il a fait de Mar, son amour, disparue quelques mois plus tôt sans laisser la moindre trace... Son comportement éveille les soupçons d'un inspecteur de police, d'autant plus que le corps d'une défunte dont Balaguer avait fait le portrait s'est aussi volatilisé...
 

Derniers articles