mardi 28 janvier 2020

MORRILL Rowena

Partage :

Liens :

Biographie

Rowena A. Morrill est née dans une famille de musiciens au milieu des années 40, elle étudie le piano, puis abandonne pour se marier à 19 ans, avec un militaire. S'ennuit-elle? Sait-elle seulement ce qu'est l'ennui? Un jour, une voisine l'entraîne au cours de dessin que dispense le club des femmes de la base aérienne où elle vit. Elle a 23 ans et n'a jamais tenu un crayon de sa vie, elle s'assied devant une feuille de papier blanc, sous le regard indifférent des autres femmes et du prof. Deux heures plus tard, celui-ci est bouleversé, Rowena est un cas unique de dessinateur prodige, elle sait tout sans avoir jamais rien appris.
Il est là le secret, Rowena est une enveloppe charnelle dans laquelle un génie a trouvé refuge, elle est, au sens propre, possédée par son art. Les grands prêtres de l'art pictural que prétendent être les profs d'université sont affolés, ils la chassent avec de secrètes prières d'exorcisme en jetant sur elle et sur ses dessins d'un hyper-réalisme hallucinant cet anathème inexplicable "Vous finirez illustratrice". L'excommuniée obtempére, le génie qui la possède conduit son corps indifférent à New York où pendant trois ans, l'esprit qui s'est emparé de Rowena plie ses yeux et ses mains à sa volonté. L'objectif est simple, travailler plus vite, toujours plus vite et aujourd'hui, Rowena achève en trois semaines ce qui naguère lui demandait six mois.
De son imagination, elle met sur toile les rêves de Sturgeon, Delaney, Thomas Hauser et autres, mais elle n'éprouve aucun sentiment pour les personnages qu'elle dessine, aucune sympathie pour les héros blonds et musclés, aucune compassion pour les corps torturés, aucune jalousie à l'égard des déesses ou des princesses si belles qui naissent sous son pinceau. Pour elle ils n'ont pas de vie réelle et de la même façon, elle ne cherche pas à faire passer un message dans ses toiles, estimant qu'une telle idée n'est pas sérieuse puisque ce ne sont que des couleurs.
On regarde cette mystérieuse peintre. On voudrait la voir pleurer, l'entendre hurler de colère, de haine, de douleur ou de plaisir. On la contourne, on cherche le défaut, la faille, la fissure pendant qu'elle peint, dans une pièce minuscule et sombre avec l'étrange habileté des gauchers. On ne trouve rien. Rien qui puisse l'émouvoir. Et puis, curieusement, une petite lueur apparaît, Rowena aime les contes de fées, elle se repaît des Mille et Une Nuits, elle adore la mythologie, Schéhérazade et les nymphes sont ses compagnes.
Elle aime la musique aussi, bien sûr, le Bel Canto, Bellini, Donizetti et Rossini, Chopin et les romantiques, les compositeurs russes du XXème siècle. Passion univoque qui rassemble dans un même bouillonnement les harmonies charnelles de la Norma, le délire sensuel de Lucie de Lamermoor, l'exaltation du Stabat Mater, les déchirements romantiques des Polonaises et la folie mystique d'un Borodine ou d'un Rimski-Korsakov.
Et la peinture? Rowena déclare que des peintres comme Rubens, Van Eyck, Ingres, Vermeer et Velasquez sont vraiment son inspiration de toujours. Bizarrement aucun impressionniste? Normal, si elle aime les couleurs des impressionnistes, elle ne les a pas étudiés suffisamment et ne peut les juger et puis son oeuvre est vraiment trop différente des leurs.....
Rowena est un des noms les plus  connus dans le monde de l'illustration de fantasy et de science-fiction. Pendant une carrière qui couvre plus de deux décennies, ses peintures sont apparues sur des centaines de couvertures de livre, sur des calendriers, des portfolios, des jeux de cartes et dans des magazines comme Playboy et Omni. On trouve ses oeuvres dans différents livres, The Fantastic Art of Rowena, Imagine et The Art of Rowena. Elle a aussi participé à de nombreuses anthologies, comme Tomorrow and Beyond et Infinite Worlds.
Elle vit actuellement à Upstate New York trouvant l'inspiration créatrice dans la belle campagne qui l'entoure.
logo fanta dragon4
fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.