mercredi 19 décembre 2018

BORDERIE Michel

Partage :

Liens :

Biographie

Michel Borderie est né en 1962 à Brive. Dans les années 70, il découvre le cinéma de SF et les romans de Jack Vance, qu’il considère encore comme un des plus grands romanciers de notre époque. Il dessine et peint alors à la gouache en amateur, fortement influencé par des peintres comme Turner, Klimt et des illustrateurs comme John Howe, Amano, Brom, Foss, Giger, Caza, Siudmak, Sparth, Tim White et surtout Frazetta.
C’est à la sortie de sa 3ème, alors qu’il doit s’orienter, ne voulant pas prolonger ses études, qu’il se renseigne sur les différentes voies offertes pour pouvoir faire du dessin. Mais on ne peut pas dire qu’au milieu de la Corrèze des années 70, il est facile d’avoir des infos intéressantes sur toutes les possibilités d’écoles que proposent les métiers de l’art. Il lit des romans de SF, des comics, de la BD et on lui parle des Beaux Arts, d’être prof de dessin, bref tout ce qui ne l’intéresse absolument pas. Il se dirige donc vers des études de prothésiste dentaire et paradoxalement, c’est au cours de ses études, que son prof de dessin voyant ses peintures très SF de l’époque les apprécie. C’est lui qui lui parle de l’aérographe qu’il ne connaît pas et des écoles qu’il aurait dû faire plutôt que prothésiste dentaire, mais « surtout pas les Beaux Arts » lui dit-il... Il continue tout de même ses études, tout en sentant au plus profond de lui-même qu’il finira tôt ou tard par travailler dans le dessin.
Après sa formation de prothésiste dentaire, qu’il considère donc comme une erreur de parcours, il s’oriente vers l’illustration en 1986. Il réalise quelques couvertures de recueils de SF pour Opta et de Policiers pour Fleuve Noir et Albin Michel pour qui il travaille plusieurs années.
La fantasy n’a pas alors le vent en poupe et malgré un book constitué principalement d’illustrations de ce type, c’est en science-fiction qu’il réalise en 88 des couvertures pour Fleuve Noir Anticipation. Suivront des travaux de SF et de Fantastique pour d’autres éditeurs comme Denoël, Lefrancq et Hachette Jeunesse. On peut découvrir ses illustrations de fantasy couleur mais aussi noir et blanc au crayon ou à l’encre pour des magazines comme Khimaira, l'Ecran Fantastique, Ravages, JDR mag et des revues telles que Galaxies, Faeries et Lunatique.
Il a longtemps travaillé à la gouache sur papier au pinceau et à l’aérographe. Depuis quelques années, il peint à l’acrylique et emploie l’aérographe avec parcimonie. C’est vers 2004 qu’il remplace les pinceaux, la gouache et l'acrylique par la tablette graphique et l'ordinateur. Maintenant, il utilise l'ordinateur en travaillant en couleur directe à la palette graphique après avoir scanné un crayonné et obtient un résultat très proche de ce qu'il réalisait avec un pinceau et des tubes d’acrylique. Passionné de BD, il est aussi fasciné par les réalisateurs de films d’animation Japonais comme Miyasaki, Oshii et Kawajiri.
Michel Borderie a exposé aux Utopiales de Nantes en 2001, au RIFL de Lyon en 2002. La même année, il présente une importante exposition à Paris au Salon "Visions du Futur" suite au Prix du Public qu’il a obtenu sur ce même salon en 2001.
Pern D'Ambre, sa première BD, paraît en 2005 chez Clair De Lune et son roman graphique Légende de l'Ulster est coédité par Eons et Arcantès fin 2006. Un artbook ainsi qu'un portfolio sortiront en 2007. La même année, il réalise l’affiche des Rencontres de Sèvres et son exposition Légende de l'Ulster est présentée sur plusieurs festivals comme Trolls et Légendes en Belgique ou Les Imaginales d'Epinal dans la Galerie de la Maison du Bailli. En réalisant l’affiche 2008 du festival les Imaginales, Michel Borderie est désormais entré dans la cour des grands de l’illustration.
Son roman graphique Le Grimoire de Korylfand, est sorti en mai 2010 coédité par Spootnik Editions et Arcantès et Le Vertige des origines en février 2012, toujours chez les mêmes éditeurs.
logo fanta dragon4
fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.