dimanche 24 janvier 2021

DELAMARE David

Partage :

Liens :

Biographie

David Delamare est né à Leicester en Angleterre, en décembre 1951. Ses parents se sont rencontrés pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque son père parachutiste américain de Portland était stationné à Leicester en Angleterre. Vers l’âge de trois ans il quitte donc sa ville natale, avec ses parents, pour Portland en Orégon aux Etats unis où il passera la majorité de sa vie. David est fils unique et apprend donc à s’occuper seul très tôt. Dès son plus jeune âge il dessine, peint, crée des livres d’images et écrit des histoires, encouragé par sa mère Una. C’est elle qui stimule son imagination en inventant et en cousant des vêtements, en créant des animaux en peluche, en lui offrant des fournitures d'art, en l’emmenant dans des promenades magiques et en fermant la porte à ses amis lorsque David préfère dessiner ou peindre.
Il quitte l’université de Portland en 1978 diplôme en poche avec comme spécialités beaux-arts, arts graphiques et gravure et passe ensuite une année comme professeur au lycée Marshall où il se rend compte, que même s’il aime l’art, l’enseigner n’est pas fait pour lui. David quitte donc l’éducation déterminé à gagner sa vie dans le milieu artistique, mais la question est "comment ?". Parallèlement à son activité de guitariste dans un groupe de Blues, qu’il exercera encore pendant quelques mois, il ouvre avec un partenaire en 1980 un studio graphique où ils sont prêts à assumer n'importe quel travail pourvu qu’il soit classé dans la catégorie "graphisme" et à condition que celui-ci leur permette de payer les factures du loyer et de la nourriture. Beaucoup d'entre eux se révéleront être du lettrage pour des vitrines et des enseignes, mais auront le mérite de lui faire découvrir l’aérographe, qu’il utilisera ensuite dans ses peintures. Mais peu à peu la gamme des commandes se diversifie et faisant boule de neige, les occasions de faire des choses plus créatives sont de plus en plus nombreuses.
A la même époque David découvre que les galeries d’art peuvent être un débouché viable pour son travail et finalement, en 1983, l'enseigne du Whole Image Studio est démontée et remplacée par une nouvelle n’affichant plus que son propre nom. Même si les débuts ont été difficiles, David Delamare a depuis vécu en faisant ce qu'il aime le plus, tout en étant fier de ne jamais avoir eu "un vrai travail", à savoir, un travail sans relation avec l’art. David n’a jamais cédé à la pression financière qui l’aurait obligé à faire un travail strictement commercial et c'est pour cela qu'il a rarement accepté ce genre de projets, qui selon lui entraînent de nombreux obstacles à la libre création artistique. Il a tout de même travaillé pour le cinéma, la télévision, ainsi que sur un certain nombre d'ouvrages, soit en tant qu'illustrateur, soit en tant qu'écrivain, voir les deux.
Le temps passé à l'université lui a fourni toutes les connaissances de base telles que le dessin et la composition, mais au-delà de cela toutes les techniques qu'il emploie sont autodidactes, le résultat de la méthode essai et erreur. Il a ainsi développé son style emblématique visuel très tôt et bien que ses compétences techniques et ses choix de médiums se soient développés au cours des décennies, son travail est toujours resté immédiatement reconnaissable. Revers de la médaille, si ses œuvres sont très largement appréciées, l’extravagance de sa sensibilité ainsi que sa modeste palette de couleurs tertiaires rendront difficiles leur mise sur le marché, les éditeurs et des fabricants préférant plus de couleurs, moins de nudité et quelque chose de plus accessible. Les éditeurs chercheront aussi une cohérence, voulant " construire une marque". Mais David est imprévisible, un jour peignant un enfant et le jour suivant un nu.
Au début David préfère travailler avec de la gouache, ce n’est que plus tard qu’il découvre l'acrylique, qui offre plus de luminosité et permet des rendus de meilleures qualités. Plus sa carrière progresse, plus il élargit sa gamme de médiums, qu'il mélange les uns avec les autres pour perfectionner son travail. Il utilise donc ensuite de la peinture, à l'huile ou acrylique, des crayons pastels ou à l'huile, chaque matière apportant un effet différent sur sa peinture. La seule chose qu’il n'a jamais utilisé c'est un ordinateur.
David Delamare peint plus volontiers la nuit période où il est plus performant pour exprimer son art. Il utilise souvent des modèles qui sont obligés de prendre des poses peu communes, modèles qu’il trouve en se promenant dans les rues ou les magasins. Par contre, il préfère la lumière artificielle car il aime le côté théâtrale que donne cette "fausse lumière". Vous verrez beaucoup d'animaux dans ses toiles, c'est une façon pour lui de suggérer les caractéristiques humaines et-ou personnalités humaines, il s'inspire donc de leurs comportements quand il peint.
Il adore voyager, mais n'a jamais conduit de voiture. Il adore la culture, le cinéma, le théâtre, la littérature, la musique et s'inspire de tout. De la musique de Mozart, Gershwin ou encore Newman qui guide son pinceau. De certains artistes pour la technique et d'autres pour des images. Il aime la technique de Parrish et Sargeant, par exemple et les images de Chirico et Seurat. Il admire Edouard Hopper pour les deux. Il aime aussi l'école Médiévale de peinture pour son style et ses tableaux. Il capture partout dans le monde l'essence même de l'art, avec ses interprétations magistrales de tout ce qui est fantastique, les fées et les sirènes étant parmi ses spécialités. Son travail est distribué dans le monde entier sous toutes les formes par Bad Monkey Productions. Mermaids and Magic Shows The Paintings of sorti en 1994 chez Paper Tiger vous permettra de découvrir une partie des oeuvres de l'artiste.
David Delamare est décédé le 19 septembre 2016 de causes naturelles dans son atelier de Portland en Oregon.
 

Bibliographie

logo fanta dragon4
fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.