jeudi 22 février 2018

GURNEY James

Partage :

Liens :

Biographie

James Gurney est né le 14 juin 1958 à Glendale en Californie. Depuis que ses parents l'ont placé pour la première fois dans un bac à sable, il a toujours rêvé de créer un monde. Pas juste un joli château à regarder, mais un monde entier, complet dans chaque détail, si réel qu’il n’aurait qu’à en franchir le seuil magique pour y disparaître.
Durant sa jeunesse, il éprouve énormément de difficultés pour trouver des livres sur les dinosaures, un sujet qui l'a toujours captivé. Une visite d’un musée lui offre l’opportunité de découvrir le squelette d'un formidable Allosaurus, l’amenant à imaginer les squelettes de dinosaures. Les rêves de jeunesse de James Gurney lui inspirent un intérêt pour l'archéologie et les civilisations perdues. L'artiste se rappelle le nombre d'heures passées, creusant son jardin de banlieue à la recherche de pointes de flèche et "même d’un temple perdu." A Berkeley, l'université de Californie, il se spécialise en anthropologie et en sort diplômé en 1979 avec les honneurs Phi Beta Kappa. Ensuite il poursuit son intérêt perpétuel pour l'art, en étudiant l'illustration au Art Center College of Design de Pasadena, où il rencontr sa femme Jeanette, elle aussi artiste.
Un délire à travers champs sur des wagons de marchandises avec son ami et néanmoins artiste Thomas Kinkade aboutit à la parution de The Artist’s Guide to Sketching en 1982. Il travaille un peu de temps pour l'industrie de film et peint en 1983 les scène d’arrière plan de jungle et de volcan pour Fire and Ice de Ralph Bakshi et Frank Frazetta. Il se prend d’intérêt pour le genre fantasy avec The sword and sorcery et son art apparaît bientôt sur les couvertures de romans de science-fiction et de fantasy. Mais sa grande coupure en tant qu’illustrateur est venue du magazine National Geographic et de leur proposition de recréer, pour plusieurs articles, des mondes antiques en collaboration avec des scientifiques et des historiens.
Le rêve secret de Gurney est de découvrir une ville perdue aussi importante que Troie ou Machu Picchu aussi, durant ses loisirs, peint-il Waterfall City et Dinosaur Parade, qui inspireront le cadre conceptuel de Dinotopia. Ces peintures raniment son intérêt d'enfant pour les dinosaures. Aussi se rapproche-t-il d’experts comme Jack Horner, Mike Brett-Surman et Ralph Chapman pour apprendre et rendre Dinotopia le plus juste possible. Pour lui, Dinotopia est la réponse à son rêve, ne le considérant pas comme un monde imaginaire vers lequel il s'échapperait, mais plutôt comme un monde réel dans lequel il vit et auquel il participe.
Il produira également la collection de timbres World of Dinosaurs et retravaillera pour le National Geographic en illustrant leur article sur les dinosaures ou géants de Patagonie. 
Son premier livre Dinotopia, classé best-seller par le New-York Times, Dinotopia A land apart from time (Turner Publishing 1992), est sorti dans 18 langues dans plus de 30 pays et s’est vendu à deux millions d’exemplaires. Dans la série, Gurney a écrit et illustré trois autres volumes, Dinotopia The world beneath (Turner Publishing 1995), Dinotopia First Flight (HarperCollins 1999) et plus récemment Dinotopia Journey to Chandara (Andrews McMeel Publishing 2007).
En 2002, Hallmark Entertainment a produit une minisérie en six parties de 86 millions de dollars pour ABC-TV, basée sur les livres de Dinotopia. Elle a battu des records d’audience et reçu un Emmy award pour les meilleurs effets visuels.
James Gurney vit avec sa famille dans la Vallée Hudson de l'État de New York.