mercredi 11 décembre 2019

Murs

30 ans après la chute du Mur de Berlin, 31 artistes se réunissent jusqu’au 14 décembre à la Galerie Huberty & Breyne 33 Place du Châtelain à Bruxelles, pour rendre hommage à ceux qui ont lutté pour les libertés.
ALiAS (1980, Allemagne), Andreas (1951, Allemagne), François Avril (1961, France), Bault (1978, France), Enki Bilal (1951, Serbie), François Boucq (1955, France), Nicolas de Crécy (1966, France), Hendrik Czakainski (1979, Allemagne), Philippe Écharoux (1983, France), Ernest Pignon Ernest (1942, France), EVOL (1972, Allemagne), Flix (1976, Allemagne), Philippe Geluck (1954, Belgique), Miles Hyman (1962, Américain), André Juillard (1948, France), Kitty Kahane (1960, Allemagne), Anton Kannemeyer (1967, Afrique du Sud), Kim Jung Gi (1975, Corée du Sud), Levalet (1988, France), Stéphane Levallois (1970, France), Loustal (1956, France), Kevin Lucbert (1985, France), Marc Antoine Matthieu (1959, France), Midam (1963, Belgique), Alexandra Novosseloff (France), Pen so (Hong Kong), Jorge Rodríguez Gerada (1970, Cuba), Piotr Rosinski (1967, Pologne), Tishkov (1953, Russie), Sam tse (Hong Kong) et Danijel Zezelj (1966, Croatie).
Le 9 novembre 1989, la chute du Mur de Berlin marquait l’effondrement du bloc communiste à l’Est de l’Europe, symbolisait la fin de la Guerre Froide et suscitait joie et espoir au sein de la population européenne. Alors que l’on s’apprête à célébrer le trentième anniversaire de la chute du "rideau de fer", la notion de mur comme séparation des peuples, symbole d’oppression et de privation des libertés n’a jamais été autant d’actualité : États-Unis et Mexique, Israël et Palestine, Corée du Nord et Corée du Sud… À l’occasion de cet anniversaire historique, Huberty & Breyne Gallery, avec la participation de l’Ambassade de la République fédérale d’Allemagne auprès du Royaume de Belgique, a invité trente-et-un artistes internationaux à livrer leur réflexion sur la notion même de "mur".
Placée sous le commissariat de Fabrice Douar et Cyrille Gouyette, respectivement directeur de collection chez Futuropolis et historien d’art, cette exposition rassemble artistes belges, allemands, français, russe, hongkongais, américain, coréen, cubain et sud-africain qui ont, pour la plupart, répondu à cette question complexe par une création originale. Tableaux, planches originales de Bande Dessinée, graffiti, dessins, photographies et vidéo composent cette vaste et ambitieuse réflexion sur notre monde tout en invitant à la contemplation esthétique.
Cette exposition itinérante sera ensuite présentée à Berlin du 17 janvier au 29 février 2020.

Derniers articles

logo fanta dragon4
fantasleria.fr utilise des cookies.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.