dimanche 29 janvier 2023

The enchanted shore

The enchanted shore
La première œuvre que nous vous proposons en cette nouvelle année 2023 est un exemple saisissant de la production exceptionnelle de Rowland Wheelwright, peintre australien de naissance mais anglais de cœur, né en 1870 et décédé en 1955. Une palette diffuse, presque de couleurs pastel, ne fait pas oublier l'audace de son imagerie claire et illustrative, et son penchant à saupoudrer le fantastique dans le quotidien, produit un effet fascinant lorsque son œuvre est examinée dans son ensemble.
Le décor d'une côte rocheuse apparaît fréquemment dans son œuvre, accueillant à différents moments des personnages contemporains prenant un bain de soleil, des enfants jouant dans les vagues sur les plages de Cornouailles ou, comme ici, des sirènes appelant un brave chevalier, apportant mythe et magie dans son univers. Mais cette familiarisation avec le fantastique ne se limite pas aux figures humaines.
Bien qu'il soit peut-être plus connu pour ses sujets historiques et classiques, Rowland Wheelwright s'intéressait vivement au portrait équin, qu'il intégrait magistralement dans ses compositions, comme l'illustre la présente œuvre. Son observation attentive du cheval, en particulier celle du cheval de trait, est évidente dans son rendu fidèle de cet animal colossal et musclé. Dans sa peinture The enchanted shore, il a transformé un cheval de trait, appartenant peut-être au fermier du coin, en une belle monture pour un vrai et noble chevalier. Le pouvoir de l’Art !
Ahhhhhhh, si cette nouvelle année 2023 pouvait voir se transformer tous les vilains et toutes les vilaines en belles, honnêtes et gentilles personnes. Bon on peut toujours rêver…..